Marché de l’art: le Québec décolle

Marché de l'art: le Québec décolle

«Le marché de l'art au Québec a longtemps été le pire au Canada à cause d'un manque de connaissance et d'un manque de confiance, mais les choses bougent», ajoute Nancy Rosenfeld, présidente de la Fondation de la Famille Claudine et Stephen Bronfman.

Le collectionneur Alexandre Taillefer ajoute: «Il semble que l'art contemporain commence son incursion dans la tête des jeunes professionnels. La vibe est bonne. C'est hip de visiter les galeries et de collectionner. Mais, en ce qui me concerne, je trouve qu'i y a beaucoup de redite dans la production québécoise et internationale depuis deux, trois ans.»

Voir article complet

Article paru dans la presse 28 mai 2011
par Éric Clément

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This